5 Feb 2023
17h00
Eglise de Mersch
CONCERT 3 - LES TRAVERSÉES BAROQUES

L’âge d’or et la splendeur de la chapelle musicale de Saint-Marc de Venise au début du 17e siècle: Les Traversées Baroques mêlent ici les voix aux cornets à bouquin, sacqueboutes et orgues pour renouer avec la pratique musicale des maitres de chapelle de la célèbre basilique.


Des œuvres de Giovanni Gabrieli et de Giovanni Bassano, donnant aussi bien à entendre de la musique vocale que de la musique instrumentale et des diminutions chantées, pour une combinaison infinie de couleurs musicales.


Un festival pour les oreilles, décrit à l’époque comme ceci: „La fête consistait principalement en musique, laquelle était à la fois vocale et instrumentale, si admirable, si excellente, qu’elle stupéfia tous les étrangers, qui n’avaient jamais rien entendu de tel“

(Thomas Coryat, 1611).

LES TRAVERSÉES BAROQUES

Ensemble vocal et instrumental consacré principalement à la restitution des musiques anciennes, Les Traversées Baroques sont nées en 2008. Prendre des chemins de traverses, explorer de nouveaux univers culturels et musicaux...


Judith Pacquier (direction artistique) et Etienne Meyer (direction musicale), fondateurs de l’ensemble, réunissent autour d’eux des musiciens d’horizons différents pour redonner vie à des répertoires venant d’Italie, de Pologne, de République tchèque, d’Allemagne, etc. Ils proposent des programmes originaux donnés en concert ou encore reconstitués sur scène quand il s’agit d’opéras, enregistrés au disque ou transmis dans le cadre d’ateliers et de masterclass, le tout dans un constant souci de l’excellence artistique. Des programmes et créations musicales originales: c’est un voyage musical qui part de l’Italie, berceau de la


musique du début du 17e siècle, et qui suit les nombreuses ramifications de son influence dans toute l’Europe. Claudio Monteverdi bien sûr, le père spirituel, mais également B. Strozzi, H. Schütz, K. Förster, M. Mielczewscki, G. Gabrieli, G. da Palestrina, G. Bassano et encore bien d’autres.


Régulièrement invitées dans des lieux prestigieux (Festival International de Sarrebourg, festival Musique et Mémoire, festival du Haut-Jura, Arsenal de Metz, Opéra de Dijon, Opéra de Saint-Etienne, théâtre d’Auxerre, théâtre de Bourg-en Bresse, festival d’Ambronay, Les 2 Scènes, festival de Pontoise, Concerts d’Automne, Sinfonia en Périgord, festival de Sablé, etc... ), Les Traversées Baroques se produisent également à l’international (Pologne, République tchèque, Suisse, Cuba, Norvège, Espagne).


Les Traversées Baroques se tournent également vers l’opéra, avec la reconstitution des intermèdes de la Pellegrina dans une version mise en scène (2014, A. Linos) et de l’Orfeo de Monteverdi (2016, Y. Lenoir). Ils créent une version spacialisée de l’oratorio Il trionfo della Morte de Bonaventura Aliotti (2019, J. Desoubeaux). Les Traversées Baroques sont ensemble en résidence avec la Ville de Dijon.


Les enregistrements discographiques de l’ensemble ont tous été salués par la critique nationale et internationale (FFFF Télérama, 5 diapason, Resmusica, Choix de France Musique, nominé aux International Music Awards). Les Traversées Baroques, en partenariat avec le label K617 et en collaboration avec l’Institut Adam Mickiewicz (culture.pl), ont ainsi pu enregistrer quatre disques consacrés au répertoire musical polonais. Ces disques ont été réédités en 2017, réunis dans le coffret Salve Festa Dies. Le 5e disque, San Marco di Venezia, The golden Age, est sorti pour le label ACCENT en mai 2018.


Il a reçu, entre autre récompenses, une clé d’or ResMusica, le nommant ainsi „meilleur disque de musique ancienne“ de l’année 2018. Il est également finaliste aux International Music Awards. Un double CD consacré à l’oratorio Il trionfo della Morte de Bonaventura Aliotti est paru en mai 2020 pour le label ACCENT, salué par la critique dès sa sortie. Il est notamment nominé aux International Music Awards en 2020. Le prochain enregistrement sortira en avril 2022 chez ACCENT et sera consacré aux madrigaux de Domenico Mazzocchi.


C’est également une volonté forte de formation des musiciens et du public de demain qui pousse Etienne Meyer et Judith Pacquier à proposer de manière régulière des masterclass, formations, conférences et ateliers autour du répertoire du début du 17e siècle: L’Atelier des Traversées Baroques a vu le jour à Prague, est passé par Varsovie, est présent à Dijon. La 13ème édition aura lieu à Dijon en 2022, et sera ouverte à plus de soixante musiciens curieux de découvertes musicales inédites, dans une même dynamique artistique.


Enfin, Les Traversées Baroques développent un répertoire de ciné-concerts tout public sur des musiques originales composées par Etienne Meyer: compositeur, passionné par le cinéma et les films muets, ce dernier écrit pour les musiciens des Traversées Baroques en prenant pour support des films et courts-métrages. Il utilise ainsi les riches sonorités des instruments anciens dans un langage moderne: Pat a Mat (2013), Le criquet (2014), Le vent (2017), et Le ballon rouge (2018), autant de ciné-concerts régulièrement diffusés. Des parcours pédagogiques sont régulièrement menés à destination des plus jeunes, en complément de représentations scolaires ou tout public. Une nouvelle création autour du cinéma de Méliès verra le jour en 2022, en coproduction avec CCR d’Ambronay.

Les Traversées Baroques? Pour une aventure

hors des sentiers battus...






Les Traversées Baroques bénéficient du soutien du Ministère de la Culture


(DRAC Bourgogne Franche-Comté) au titre des ensembles musicaux et vocaux conven-

tionnés, du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, du Conseil Départemental


de la Côte d’Or et de la Ville de Dijon (en convention).

http://www.traversees-baroques.fr

Etienne Meyer

-

direction musicale


Chef et compositeur, Etienne Meyer suit une formation musicale dans les CRR de Metz, Nancy et Luxembourg avant d’intégrer un double cursus au CNSMD de Lyon en direction et écriture musicale. Il y obtient son DNESM en 2001.


Il assure la direction musicale des Traversées Baroques, qu’il fonde en 2008 avec Judith Pacquier. C’est à la tête de cet ensemble vocal et instrumental qu’il fait un formidable travail de redécouverte des répertoires baroques peu connus. C’est, entre autre, le résultat d’un coffret discographique, reflet d’un travail de longue haleine sur la musique polonaise (transcription de partitions, instrumentations, enregistrements et nombreux concerts). Côté Italie, Claudio Monteverdi est mis à l’honneur: Etienne Meyer dirige ses Vêpres à la bienheureuse Vierge ou encore sa Selva morale e spirituale. Et c’est dans le cadre d’une résidence de l’ensemble à l’Opéra de Dijon qu’il dirige une reconstitution mise en scène des Intermèdes de la pellegrina (2014, mise en scène Andreas Linos) et une version de l’Orfeo de Claudio Monteverdi (2016, mise en scène Yves Lenoir). Il dirige à la tête des Traversées Baroques plus de 300 concerts dans l’Europe entière et mène de nombreuses actions pédagogiques (en Bourgogne, Lorraine,

mais aussi en République tchèque ou en Pologne).


Compositeur et passionné par le cinéma et les films muets, il écrit sur des courts-métrages tchèques pour les musiciens des Traversées Baroques, utilisant ainsi les riches sonorités des instruments anciens dans un langage moderne (Le criquet, Pat a Mat, le Ballon Rouge, Méliès, The Wind). Sélectionné par le Festival International d’Aubagne pour le prix de la création, il compose également des œuvres originales pour petits et grands effectifs: Le fantôme de l’Opéra, Le Vent, Juve contre Fantomas, Charlot s’évade, Le criquet, Pat a Mat, autant de ciné-concerts qui sont diffusés régulièrement. Il dirige notamment l’orchestre de Basse-Normandie sur sa musique pour Le fantôme de l’Opéra pour chœur et orchestre.Il est régulièrement appelé à diriger différents concerts avec entre autre l’Orchestre Dijon-Bourgogne, la Camerata de Bourgogne, les solistes Lyon-Bernard Tétu, les chœurs de l’Opéra de Lyon, etc...


Etienne Meyer est par ailleurs chef de chœur de l’École Maîtrisienne Régionale de Bourgogne (Maîtrise de Dijon). Il enregistre en 2016 un album discographique original sur le répertoire dédié à la maîtrise autour de l’œuvre de Joseph Samson. Il prépare régulièrement des enfants chanteurs pour diverses productions à l’Opéra de Dijon, et dirige l’opéra pour enfants Brundibar en 2015.

Judith Pacquier 

-

direction artistique


Passionnée par la musique italienne du début du 17è siècle, et après des études de flûte à bec, d’analyse, et d’histoire de la musique, Judith Pacquier se consacre très rapidement à son instrument de prédilection: le cornet à bouquin. Elle suit l’enseignement de William Dongois et de Jean-Pierre Canihac, dont elle intègrera la classe au CNSMD de Lyon pour y obtenir son DNESM en 2001.


Concertiste reconnue, elle poursuit une carrière d’instrumentiste au sein de nombreux ensembles dont elle partage régulièrement les activités de concerts et de créations discographiques: Elyma (G. Garrido), Doulce Mémoire (D. R. Dadre), le Poème Harmonique (V. Dumestre), La Chapelle Rhénane (B. Haller), Accentus (L. Equilbey), Artaserse (P. Jarousski), Amsterdam Baroque orchestra (T. Koopman), Göteborg Baroque (M.Kellson), Concerto Copenhagen (L. U. Mortensen), Le Concert d’Astrée (E. Haïm), Ludus musicus (B. Boterf), Ars Longa (T. Paz), Weser Renaissance (M. Cordes) et a pu jouer sous la direction de Franz Brüggen, Nikolaus Harnoncourt et bien d’autres.


Passionnée par l’enseignement et la transmission, elle a dirigé de 2000 à 2013 le Conservatoire Itinérant, projet novateur proposé par les Chemins du Baroques dans le nouveau monde (A. Pacquier, L. Lissot). Entourée d’une équipe pédagogique à géométrie variable, elle a ainsi pu assurer le développement et le rayonnement de la pratique des musiques anciennes sur tout le continent latino-Américain et au delà, en passant par Cuba, le Paraguay, la Bolivie, le Mexique, le Pérou, la Colombie ou encore l’Equateur. Des centaines de jeunes musiciens ont ainsi pu découvrir la musique du premier baroque italien ainsi que la musique baroque latino-américaine. C’est forte de cette expérience qu’elle est régulièrement invitée dans l’Europe entière pour donner des masterclass sur le cornet à bouquin, l’improvisation et la musique d’ensemble (Tours, Utrecht, Varsovie, Prague, Hoff, Lier).


Elle assure également la direction artistique des Traversées Baroques, ensemble qu’elle a fondé en 2008 conjointement avec Etienne Meyer, qui en assure la direction musicale. L’ensemble consacre une partie de son travail à la redécouverte du répertoire des musiques européennes du début du 17ème siècle (Italie, Pologne, République tchèque). Avec ses concerts, ses enregistrements discographiques et ses créations d’opéras peu connus, mais aussi des ateliers de formations pour des publics variés, l’ensemble Les Traversées Baroques incarne un projet fédérateur et novateur, à l’échelle de l’espace européen du 21è siècle.

PROGRAMME
Giovanni Gabrieli
(1554/1557-1612)
Confitebor tibi Domine
Giovanni Bassano
(1551/1552-1617)
Viri sancti
Giovanni Gabrieli
Miserere mei
Canzon prima
Giovanni Bassano
Ave, Regina cœlorum
Giovanni Bassano/Pierluigi da
Palestrina
(?1525-1594)
Ave Maria
Andrea Gabrieli
(1532/1533-1585)
Eructavit cor meum
Giovanni Gabrieli
In ecclesiis
Quem vidistis, pastores
Giovanni Bassano
Deus, qui beatum Marcum
Giovanni Gabrieli
Canzon terza
O Jesu mi dulcissime
Claudio Merulo da Corregio
(1533-1604)
Canzon orgue
Giovanni Gabrieli
Exaudi, Deus
Giovanni Bassano
Nativitas tua
Hodie Christus natus est
Giovanni Gabrieli
Vox Domini
Etienne Meyer
direction
Capucine Keller,
Anne Magouët
soprano
Maximiliano Baños,
Marnix De Cat
alto
Vincent Bouchot,
François-Nicolas Geslot,
Renaud Delaigue
basse
Judith Pacquier,
Liselotte Emery
cornet à bouquin
Claire MacIntyre,
Alexis Lahens,
Abel Rohrbach
sacqueboute
Monika Fischaleck
basson
Laurent Stewart
orgue

CONCERT 4 - Ensemble Delectus Cantionum
26.02.2023 - 17h00
CONCERT 5 - ENSEMBLE ASTROPHIL & STELLA
12.03.2023 - 17h00
CONCERT 6 - MUSIQUES SACRÉES À LA CATHÉDRALE DE PUEBLA
26.03.2023 - 17h00

Abonnez-vous à notre newsletter